Contribution SD Paris 15e : 4ème exigence et remarques générales

Publié le par Webmaster

4. Changeons la gouvernance du Parti socialiste

Améliorer l'information des militants sur l'activité du parti au moins au niveau fédéral (au delà donc de la "transparence des  CN et des BN")

 Rendre tout leur rôle aux commissions des conflits fédérales afin que les problèmes locaux ne soient pas résolus que de manière politique et arbitraire

Insister sur la formation politique et pas seulement des nouveaux. Le niveau fédéral doit retrouver son rôle à ce sujet et devrait proposer des formations clés en main du type prise de parole en public, histoire du syndicalisme…

 Permettre aux militant via une procédure d'initiative populaire, de provoquer un vote national sur une déclaration politique.

 Définir un taux de participation minimum pour qu'un texte soit adopté.

Veut-on un parti « présidentiel » ou un parti définissant des orientations idéologiques et politiques pour toute la gauche

5. Inventons une nouvelle stratégie de rassemblement

Offrir une plus grande visibilité aux campagnes nationales du parti (harmonisation au niveau national, organisation de réunions publiques et de débats dans les sections, Internet)

 

Organiser à l'échelle des sections des rencontres avec des sections qui viennent de territoires dont la sociologie est différente (rurales,urbaines, centre ville, banlieues) afin de favoriser les échanges d'expérience en dehors des grands rassemblements nationaux.

 

Nouveaux liens entre les sections et la société : développer des activités militantes para politiques (culturelles, sociales…).

 

"Réduire les menaces que représentent pour nous Olivier Besancenot et François Bayrou. "                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Cette formulation n'est pas opportune, voire excessive (évitons de cristalliser sur les personnes nos objectifs) : cf. plutôt

Réduire les incohérences dans les propositions du PS pour minimiser les angles d'attaques et l'impact des discours d'Olivier Besancenot et de François Bayrou.

 

Définir plus précisément les modalités d’organisation des primaires.

 

Remarques générales

Manquent cruellement :

Notre perception de la philosophie pénale, en réponse à la politique de la victime installée par l'UMP, les questions d'intégration et des migrations.

Texte assez faible, notamment sur l’Europe. Et a contrario trop de points sur le PS.

Page 3 : on ne comprend pas la phrase sur la 3e voie, pourquoi est-on contre ?

Situer le texte dans la période en évoquant la crise mondiale actuelle.

Poser la question de quels sont les objectifs politiques de ce texte ? Quelle sera son orientation ?

Publié dans Contribs à la contrib

Commenter cet article