Amendements du groupe SD Paris 17e

Publié le par Webmaster

Ce document fait suite à une réunion de travail sur le sujet qui a eu lieu 11 juin 2008, à l'initiative du groupe SD-17ème. L'ensemble du projet de contribution nous étant apparu - à la fois sur le fond et sur la forme - comme assez peu abouti, nous avons préféré privilégier des remarques et suggestions générales plutôt qu'une liste plus traditionnelles d'amendements.

 

1.    Remarque générale :

 

L'angle d'attaque proposé par le texte - à savoir ce que fait la Droite et ce qu'aurait dû faire la Gauche - ne nous semble pas le bon. Ne devrions nous pas, pour une fois, nous concentrer sur notre projet de société et sur les moyens d'action que nous proposons pour le mettre en œuvre ? Cela permettrait également d'avoir un texte plus clivant et surtout plus identitaire.

 

2.    Introduction :

 

L’introduction nous a semblé beaucoup trop franco-française (commençant par parler de Sarko…), ne resituant ni le contexte, ni les enjeux du Congrès. Nous proposons une approche en forme d’ « entonnoir » qui - partant de la crise mondiale (énergétique, environnementale, alimentaire et financière) - irait jusqu’au enjeux du Congrès, en balayant la crise de l’action politique, la crise européenne (le Non irlandais...), la crise de la sociale démocratie, jusqu’à notre défaite culturelle face à une droite décomplexée.

 

3.    Plan :

 

La distinction des 5 "exigences" mises en avant ne nous a pas semblé pertinente. Nous proposons de revenir à un plan - certes plus classique - mais qui nous permettrait de me mettre en valeur nos spécificités sociales-démocrates : une déclinaison de notre projet de société puis le moyens d'action pour y parvenir, en terminant par nos propositions sur l’organisation du Parti Socialiste. Dans cette perspective nous proposons de regrouper les exigences n°1 et n°2 (sur le Parti et sur la Gauche) et de les placer à la fin de la contribution ainsi que de répartir l'exigence sur l'Europe sur l'ensemble du texte, car ce thème - qui nous ait fortement identitaire - doit être l'ossature de l'ensemble de notre contribution.

 

4.    Propositions :

 

Notre projet de société :

  • l'Europe (à la fois comme outil et comme objectif),
  • un Etat stratège (efficace, innovant, responsable) garantissant une égalité réelle,
  • un développement économique basé sur la nouvelle donne énergétique et écologique (énergie, transport, logement),
  • une économie de la connaissance (recherche, innovation, formation),
  • une création de richesse équitable par la prévention des inégalités,
  • une redistribution juste et efficace,
  • une régulation internationale des biens communs (eau, air, ressources premières),
  • de nouveaux droits à créer (famille, éthique, formation notamment),
  • etc...

 

Le PS et la Gauche :

« Transformons le Parti Socialiste en un grand parti de toute la gauche : »

  • Relancer le débat à travers des outils comme des « Assises de la transformation Sociale », des « Conventions Militantes », des « Ateliers de l'Alternative »,
  • Associer à ce débat nos partenaires, les associations, les syndicats, les intellectuels et même les militants,
  • Repenser l'accueil des nouveaux adhérents,
  • Développer la formation des militants,
  • Limiter le cumul des mandats,
  • Relancer des initiatives d'éducation populaire et d'action sociale,
  • Prendre collectivement des décisions et les respecter,
  • Proposer et négocier un contrat de gouvernement avec nos partenaires,
  • Faire de ce contrat de gouvernement le préalable à l'octroi de circonscriptions,
  • Préparer la désignation de notre candidat à l'élection présidentielle, en 2011, par l'organisation de primaires organisées autour du PS et ouvertes à tous ceux qui le souhaitent.

Publié dans Contribs à la contrib

Commenter cet article